Armstrong at NYC marathon

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
OS
Messages : 998
Inscription : 20 janv. 2004 20:33

Re: Enorme!

Message non lu par OS »

FAYARD a écrit :Je peux pas comprendre que l'on puisse espérer sérieusement une lutte entre Lance A. et Laurent J. sur un IM!!!!!!!!!!!!
Car ceux qui pensent encore que le "pas vu pas pris" est une preuve de NO DOPING sont vraiment des imbéciles!!!!!!!
N'oublions pas qu'aprés plusieurs années passé à se doper, le sportif devient un toxicomane comme les autres donc il n'y a aucune raison pour que ces deux guignols ne continuent pas à prendre des produits interdits, surtout que la lutte anti dopage en triathlon est proche du niveau zéro........
En 2.46, s'il est dopé, faut qu'il arrête.
Si ça peut faire une lutte à distance entre 2 anciens pros qui n'ont rien à y perdre ni y gagner, sympa, non?
C'est pas dans le triathlon qu'ils vont se refaire une vie non plus, je veux bien qu'ils soient soupçonnés de choses en tant que cyclistes pros au sens général, mais là, ça sent quand même le plaisir.

Moins de 3h quand on vaut 2.46 sur un sec, faut pas rêver quand même. Armstrong sait qu'il ne gagnera pas Hawaii, ce serait quoi son intérêt à se charger?
Alors ma foi. Ce serait plutôt marrant et sympa de voir les 2 se tirer la bourre pour des 70èmes places à IMH, avec Nicky comme arbitre (attends, attends, je viens Nick :D )

Y a combien de gars qui après avoir fini le vélo s'arrêtent et se laissent pousser le ventre dans des responsabilités plus importantes (quand on a ce niveau là, on peut ouvrir des portes).
C'est plutôt rassurant de voir qu'ils continuent, ça veut dire que qque part, ils aiment aussi le sport en général.
Ce qui n'est pas trop le cas d'un virenque ou d'autres.
Parce que t'as beau être chargé ou pas, faut les courir les 42kils, ça sera jamais une partie facile en soi , et au bout d'un certain temps, quand tu as fait ce qu'ils ont fait, en dehors de le faire pour le plaisir, je vois pas ce qui les motive.
FAYARD
Messages : 25082
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Message non lu par FAYARD »

petitlance, j'ai jamais dit que les meilleurs triathletes étaient clean........
mais ne changeons pas de sujet: LANCE A. ET LAURENT J. SONT DES TRICHEURS ET LE RESTERONS QUOI QU'ILS FASSENT!!!!!!!!!!!!!!
OS
Messages : 998
Inscription : 20 janv. 2004 20:33

Message non lu par OS »

FAYARD a écrit :petitlance, j'ai jamais dit que les meilleurs triathletes étaient clean........
mais ne changeons pas de sujet: LANCE A. ET LAURENT J. SONT DES TRICHEURS ET LE RESTERONS QUOI QU'ILS FASSENT!!!!!!!!!!!!!!
Eh gars.
Quand tu vois un tolard, une fois qu'il sort, normalement, il a purgé sa peine, il essaie de repartir à 0.
Alors, en l'occurence, ils n'ont pas été pris de manière à être condamnés, et ils ont achevé leur discipline, et ils essaient de se faire plaisir.
Pas mal aussi de laisser un peu le benef du doute positif :D à quelqu'un dans la vie, non?
Avatar de l’utilisateur
herminator
Messages : 5997
Inscription : 26 août 2004 15:47
Localisation : alsace

Message non lu par herminator »

OS a écrit :
FAYARD a écrit :petitlance, j'ai jamais dit que les meilleurs triathletes étaient clean........
mais ne changeons pas de sujet: LANCE A. ET LAURENT J. SONT DES TRICHEURS ET LE RESTERONS QUOI QU'ILS FASSENT!!!!!!!!!!!!!!
Eh gars.
Quand tu vois un tolard, une fois qu'il sort, normalement, il a purgé sa peine, il essaie de repartir à 0.
Alors, en l'occurence, ils n'ont pas été pris de manière à être condamnés, et ils ont achevé leur discipline, et ils essaient de se faire plaisir.
Pas mal aussi de laisser un peu le benef du doute positif :D à quelqu'un dans la vie, non?
+1
Herminator roi du multi effort à Strasborrrrrr
http://herminator67.blogspot.fr/
FAYARD
Messages : 25082
Inscription : 18 juin 2007 08:53

c'est ça!!

Message non lu par FAYARD »

pour OS:
sortons de la réalité, imagine Ben Laden arrêté et condamné. Il ressort un jour et devient baggagistes à ROISSY, est-ce que tu prends l'avion??????????
pour moi c'est pareil, laurent et lance ne sont pas plus crédible sur un IM que sur le tour de france!!!!!!!!!
j'ai jamais cru à la redemption et encore à la bonté humaine!!!!
Avatar de l’utilisateur
ptitlance
Messages : 1776
Inscription : 10 sept. 2007 21:38

Message non lu par ptitlance »

c est fou vos réponses, vous croyez peut etre qu il suffit de se doper pour gagner sept fois le tour ou que les mecs derriere lui étaient à l eau?
c est une grosse bete qui aurait tout aussi bien pu gagner sept fois...hawai à la place! et après tout il fait ce qu il veut, s il a envie de faire le marathon de ny ou un ironman qu il le fasse! je pense que votre (notre) avis il s en fout complet...
OS
Messages : 998
Inscription : 20 janv. 2004 20:33

Re: c'est ça!!

Message non lu par OS »

FAYARD a écrit :pour OS:
sortons de la réalité, imagine Ben Laden arrêté et condamné. Il ressort un jour et devient baggagistes à ROISSY, est-ce que tu prends l'avion??????????
pour moi c'est pareil, laurent et lance ne sont pas plus crédible sur un IM que sur le tour de france!!!!!!!!!
j'ai jamais cru à la redemption et encore à la bonté humaine!!!!
Ah.
Tu sais que tu accuses Nick de dopage, alors!!!! :shock: :D
Parce qu'il a battu Jalala. On peut imaginer qu'un gars du niveau de Jalala, quand il se dope, il avionne grave. Ben, tu as 70 gars devant lui à Hawaii, donc notre Nick (quoi que, lui, il avait avoué avoir chargé la mule :-)).
Pareil Armstrong. Le marathon, c'est de l'endurance. Un peu d'EPO (te quiero), et hop, 2.30 sans respirer pour un mec avec cette cylindrée.

Tu te rends compte de ce que tu dis?
lemoine
Messages : 1401
Inscription : 13 avr. 2005 09:28
Localisation : Cagnes sur mer

Re: c'est ça!!

Message non lu par lemoine »

OS a écrit :
FAYARD a écrit :pour OS:
sortons de la réalité, imagine Ben Laden arrêté et condamné. Il ressort un jour et devient baggagistes à ROISSY, est-ce que tu prends l'avion??????????
pour moi c'est pareil, laurent et lance ne sont pas plus crédible sur un IM que sur le tour de france!!!!!!!!!
j'ai jamais cru à la redemption et encore à la bonté humaine!!!!
Ah.
Tu sais que tu accuses Nick de dopage, alors!!!! :shock: :D
Parce qu'il a battu Jalala. On peut imaginer qu'un gars du niveau de Jalala, quand il se dope, il avionne grave. Ben, tu as 70 gars devant lui à Hawaii, donc notre Nick (quoi que, lui, il avait avoué avoir chargé la mule :-)).
Pareil Armstrong. Le marathon, c'est de l'endurance. Un peu d'EPO (te quiero), et hop, 2.30 sans respirer pour un mec avec cette cylindrée.

Tu te rends compte de ce que tu dis?
nick chargé à quoi ? au jamba juice :lol:
Il signe à la pointe de l'épée, d'un Z qui veut dire zéro!!!Zéroooooo!Zérooooooo!
FAYARD
Messages : 25082
Inscription : 18 juin 2007 08:53

PAS POSSIBLE!

Message non lu par FAYARD »

Jalabert ne peut pas faire un marathon en 2h30 même doper car la càp ça s'apprend et c'est trés technique donc il est trop vieux pour esperer améliorer son temps de maniére efficace! de plus je ne pense pas dutout que les mecs devant lui sont tous doper mais jalabert a quand même fait le meilleur temps vélo à Hawai non?
de plus, jalabert et Armstrong se dopent plus par habitude que pour des perfs exceptionnelles car se sont des toxicos et qu'ils ne peuvent plus concevoir une epreuve sans une petite aide même aussi petite soit-elle.
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7483
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Je pense que le débat de Lance à Hawaii a déjà eu lieu plusieurs fois sur le forum, mon but n'était pas de le relancer ;)

Je m'amusais juste du fait que même lorsqu'il se lançait un défit "pour lui même" il avait à coeur de battre ses anciens adversaires (cette rivalité vient peut être du journaliste).

Copie complète de l'article qui n'est plus en ligne apparement (récupéré via le cache de google):
He Came, He Cramped, He Conquered

Cycling champion Lance Armstrong calls the ING New York City Marathon “the hardest physical thing I’ve ever done”

Seven-time Tour de France winner Lance Armstrong did what he wanted to do on November 5 – run the ING New York City Marathon in under three hours.

Armstrong, 35, stepped over the finish line in Central Park just under his goal in 2:59:36. His dark green shirt soaked in sweat, the superstar cyclist admitted that the last few miles of the race were a struggle.
“Even after experiencing one of the hardest days of the Tour nothing has ever left me feeling this bad,” he said at a post-race news conference. “[My shins] started to hurt in the second half, but the bigger problem the last 7 or 8 miles was the tightness in my calves and thighs. My calves really knotted up. I can barely walk right now.”

Armstrong called the race “the hardest physical thing I have ever done.” While he competed in triathlons as a teenager, Armstrong had never attempted a marathon.

“I think I bit off more than I could chew,” he said. “I never felt a point where I hit the wall; it was really a gradual progression of fatigue and soreness.”
Armstrong was relaxed at the beginning of the race, pointing to the crowd and smiling as spectators yelled, “Go Lance.” Armstrong fans along the course buzzed with excitement at the news that he was due in their area.

The millions of fans didn’t go unnoticed by the cycling champion. “It really was one of the more special events I have ever been involved with,” Armstrong said. “Certainly without the support of New York City I would have been three and a half hours. It’s rare that you see that kind of support from fans. Everyone who was cheering out there was cheering for everyone in this race, not just for me.”

The Armstrong entourage was hard to miss. It included a press vehicle, NBCSports.com on MediaZone.com’s dedicated “LanceCam,” Lance Armstrong Foundation athletes, and a contingent of world-class runners who paced him, including Alberto Salazar, Joan Benoit Samuelson, and Hicham El Guerrouj, a two-time Olympic gold medalist in track and field.

Armstrong ran with Salazar in the first half of the race. Salazar certainly knew the course: he won three consecutive New York City Marathons in 1980, ‘81, and ‘82.

“I had to hold him back,” Salazar, 49, said of Armstrong. “Cardiovascularly he was fine. He could speak sometimes better than I could while we were running. I knew that the challenge for him would be the pounding on his legs. So, I tried to keep us at a decent pace but knew he wanted to make it under three hours.”

Samuelson, who won gold at the 1984 Olympics in Los Angeles, paced Armstrong for the last 16 miles of his marathon. Acting like a cycling domestique, Samuelson muscled runners to the side giving Armstrong a clear path.

“I had to use my elbows more than I ever have in a marathon, just keeping a clear path for him,” Samueslon said. “In the last few miles, I had keep the reins on him and just remind him to loosen up his arms and stretch them every once in a while.”

Armstrong needed Samuelson’s advice to loosen up.
“Toward the end of First Avenue in Harlem, I thought ‘uh-oh, I am in pain,’” Armstrong said, but he did not stop. “That LanceCam is humbling,” he said. “At one point I wanted to stop and stretch but with the LanceCam on me, I thought that would be embarrassing.”

Armstrong is not the first Tour de France cyclist to tackle the five boroughs. Laurent Jalabert ran last year’s ING New York City Marathon in 2:55.39. Armstrong said he was aware of Jalabert’s result and it was one of his goals to beat that time.

“Before the race that was my goal, I wanted to break three hours. But if you asked me that with three miles to go, I wouldn’t have cared,” he said. “Honestly, at the end I was so tired, I couldn’t care. I don't know how these guys do it.”

Armstrong wore a hat bearing the date of his diagnosis of cancer: 10/2 (in 1996). His struggle to overcome cancer and go on to win seven Tours de France has been an inspiration for others. The Lance Armstrong Foundation, which funds cancer research, raised about $600,000 at this year’s ING New York City Marathon.

“What Lance does is bring more people into the sport of running,” Salazar said. “He is good for the sport and he creates excitement.”

Will Armstrong return next year?

“The answer to that right now is ‘no,’” Armstrong said ruefully. “But I reserve the right to change my mind.”

Celebrity Watch
Other notable athletes and celebrities who ran this year’s ING New York City Marathon include mountain climber Ed Viesturs who finished in 3:15:18 in his marathon debut.

Check back tomorrow for the finish times of other celebrities, including Arkansas Govenor Mike Huckabee, actor Tom Cavanagh, chefs Bobby Flay and Gordan Ramsay, model Kim Alexis, food writer Patricia Wells, and others.
Avatar de l’utilisateur
chamach
Messages : 1709
Inscription : 28 févr. 2004 10:21
Localisation : Parti !

Message non lu par chamach »

NickTheQuick a écrit :Et puis pour terminer sur une note d'humour face à cette perspective accablante, ça vous plairait vraiment Jean René Godard qui commente le tri ? :lol: ;-)
Là, j'hésite entre le +1 pour l'humour et le -1 pour le cauchemar ! :)
Bon, bon prince, c'est +1 pour humour, même si tu as oublié "Nick auchemar."
Prononcez "Chamarr..."
Avatar de l’utilisateur
Khristri
Messages : 2894
Inscription : 24 août 2004 18:45
Localisation : Nord ---

Message non lu par Khristri »

NickTheQuick a écrit :Et puis pour terminer sur une note d'humour face à cette perspective accablante, ça vous plairait vraiment Jean René Godard qui commente le tri ? :lol: ;-)
Tant qu'à y passer, j'opterais pour Jean ROCHEFORT, façon concours complet...
Ah mes enfants , quel bonheur........ :wink:
KhRisSs
NickTheQuick
Messages : 9402
Inscription : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Re: PAS POSSIBLE!

Message non lu par NickTheQuick »

FAYARD a écrit :Jalabert ne peut pas faire un marathon en 2h30 même doper car la càp ça s'apprend et c'est trés technique donc il est trop vieux pour esperer améliorer son temps de maniére efficace! de plus je ne pense pas dutout que les mecs devant lui sont tous doper mais jalabert a quand même fait le meilleur temps vélo à Hawai non?
de plus, jalabert et Armstrong se dopent plus par habitude que pour des perfs exceptionnelles car se sont des toxicos et qu'ils ne peuvent plus concevoir une epreuve sans une petite aide même aussi petite soit-elle.
:roll: :roll: :roll:

Euh non Jalabert s'est pris 20' à vélo à Hawaii ;-)
Qu'il ait été dopé durant sa carrière ne fait pas l'ombre d'un doute, qu'il le soit à l'heure actuelle m'étonnerait par contre franchement. Les extrapolations de watts sur les deux périodes accréditant ses deux "sentiments" personnels.

Nick
NickTheQuick
Messages : 9402
Inscription : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Message non lu par NickTheQuick »

Thierry *OnlineTri* a écrit :Je pense que le débat de Lance à Hawaii a déjà eu lieu plusieurs fois sur le forum, mon but n'était pas de le relancer ;)

Je m'amusais juste du fait que même lorsqu'il se lançait un défit "pour lui même" il avait à coeur de battre ses anciens adversaires (cette rivalité vient peut être du journaliste).

Copie complète de l'article qui n'est plus en ligne apparement (récupéré via le cache de google):
He Came, He Cramped, He Conquered

Cycling champion Lance Armstrong calls the ING New York City Marathon “the hardest physical thing I’ve ever done”

Seven-time Tour de France winner Lance Armstrong did what he wanted to do on November 5 – run the ING New York City Marathon in under three hours.

Armstrong, 35, stepped over the finish line in Central Park just under his goal in 2:59:36. His dark green shirt soaked in sweat, the superstar cyclist admitted that the last few miles of the race were a struggle.
“Even after experiencing one of the hardest days of the Tour nothing has ever left me feeling this bad,” he said at a post-race news conference. “[My shins] started to hurt in the second half, but the bigger problem the last 7 or 8 miles was the tightness in my calves and thighs. My calves really knotted up. I can barely walk right now.”

Armstrong called the race “the hardest physical thing I have ever done.” While he competed in triathlons as a teenager, Armstrong had never attempted a marathon.

“I think I bit off more than I could chew,” he said. “I never felt a point where I hit the wall; it was really a gradual progression of fatigue and soreness.”
Armstrong was relaxed at the beginning of the race, pointing to the crowd and smiling as spectators yelled, “Go Lance.” Armstrong fans along the course buzzed with excitement at the news that he was due in their area.

The millions of fans didn’t go unnoticed by the cycling champion. “It really was one of the more special events I have ever been involved with,” Armstrong said. “Certainly without the support of New York City I would have been three and a half hours. It’s rare that you see that kind of support from fans. Everyone who was cheering out there was cheering for everyone in this race, not just for me.”

The Armstrong entourage was hard to miss. It included a press vehicle, NBCSports.com on MediaZone.com’s dedicated “LanceCam,” Lance Armstrong Foundation athletes, and a contingent of world-class runners who paced him, including Alberto Salazar, Joan Benoit Samuelson, and Hicham El Guerrouj, a two-time Olympic gold medalist in track and field.

Armstrong ran with Salazar in the first half of the race. Salazar certainly knew the course: he won three consecutive New York City Marathons in 1980, ‘81, and ‘82.

“I had to hold him back,” Salazar, 49, said of Armstrong. “Cardiovascularly he was fine. He could speak sometimes better than I could while we were running. I knew that the challenge for him would be the pounding on his legs. So, I tried to keep us at a decent pace but knew he wanted to make it under three hours.”

Samuelson, who won gold at the 1984 Olympics in Los Angeles, paced Armstrong for the last 16 miles of his marathon. Acting like a cycling domestique, Samuelson muscled runners to the side giving Armstrong a clear path.

“I had to use my elbows more than I ever have in a marathon, just keeping a clear path for him,” Samueslon said. “In the last few miles, I had keep the reins on him and just remind him to loosen up his arms and stretch them every once in a while.”

Armstrong needed Samuelson’s advice to loosen up.
“Toward the end of First Avenue in Harlem, I thought ‘uh-oh, I am in pain,’” Armstrong said, but he did not stop. “That LanceCam is humbling,” he said. “At one point I wanted to stop and stretch but with the LanceCam on me, I thought that would be embarrassing.”

Armstrong is not the first Tour de France cyclist to tackle the five boroughs. Laurent Jalabert ran last year’s ING New York City Marathon in 2:55.39. Armstrong said he was aware of Jalabert’s result and it was one of his goals to beat that time.

“Before the race that was my goal, I wanted to break three hours. But if you asked me that with three miles to go, I wouldn’t have cared,” he said. “Honestly, at the end I was so tired, I couldn’t care. I don't know how these guys do it.”

Armstrong wore a hat bearing the date of his diagnosis of cancer: 10/2 (in 1996). His struggle to overcome cancer and go on to win seven Tours de France has been an inspiration for others. The Lance Armstrong Foundation, which funds cancer research, raised about $600,000 at this year’s ING New York City Marathon.

“What Lance does is bring more people into the sport of running,” Salazar said. “He is good for the sport and he creates excitement.”

Will Armstrong return next year?

“The answer to that right now is ‘no,’” Armstrong said ruefully. “But I reserve the right to change my mind.”

Celebrity Watch
Other notable athletes and celebrities who ran this year’s ING New York City Marathon include mountain climber Ed Viesturs who finished in 3:15:18 in his marathon debut.

Check back tomorrow for the finish times of other celebrities, including Arkansas Govenor Mike Huckabee, actor Tom Cavanagh, chefs Bobby Flay and Gordan Ramsay, model Kim Alexis, food writer Patricia Wells, and others.
C'est marrant, cette incapacité à se donner le rythme tout seul : il lui faut un Azevedo/Salazar ou un Hincapie/Samuelson ;-)

Nick
NickTheQuick
Messages : 9402
Inscription : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Message non lu par NickTheQuick »

Thierry *OnlineTri* a écrit : Je m'amusais juste du fait que même lorsqu'il se lançait un défit "pour lui même" il avait à coeur de battre ses anciens adversaires (cette rivalité vient peut être du journaliste).
Ben, c'est raté car Jalabert et Aldag ont fait mieux :lol:

Nick
Répondre