COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Fab74ch
Messages : 3301
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 11:01 ET malhonnête intellectuellement en plus ou dyslexique vu que tu n'arrives pas à lire ou à comprendre.
J'ai écrit qu'Amazon allait se gaver encore plus parce que les gens allaient devoir commander leurs livres sur leur site.
TU as répondu et détourné ma phrase en écrivant "Il est évident que c'est bien ça qui a guidé toutes les décisions".
Tu saisis la nuance ou toujours pas ?
:shock: :shock:
Tu te moques de moi ou alors en dyslexie tu te poses là.
Tu as écris très exactement :
Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 09:35 Peut-être pour qu'Amazon se goinfre encore plus pendant les semaines à venir ? :arrow:
Donc non, tu n'as pas écrit "qu'Amazon allait se gaver un peu plus", tu as écrit "POUR qu'Amazon se goinfre un peu plus"
Tu saisis la nuance ou toujours pas?
Fab74ch
Messages : 3301
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 11:15
Thierry *OnlineTri* a écrit : 30 oct. 2020 11:07
Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 10:56

On ne peut pas acheter des croquettes ou de la bouffe pour les poissons rouges en supermarché ?
Pas dans tous. On ne force personne à aller se servir en supermarché non plus pour son alimentation, les commerces alimentaires restent ouverts (hors restauration sur place).

T.
Pas dans tous ? :shock:
Mais c'est comment un supermarché dans ta région ?
Allez, admettons que dans ton supermarché, on ne vend pas de croquettes pour chiens et de Sheba pour chats !
Sinon, pour revenir aux jardineries et à ton rayon animalerie, tu penses vraiment que les jardineries ne vont vendre ou ne sont autorisés qu'à vendre des grattoirs pour chats ou des laisses pour chiens ? Bah non, elles vendront aussi des tondeuses, des sécateurs, des pots de fleurs, du terreau...
Alors pourquoi pas des livres ?
Une tondeuse est-elle plus essentielle qu'un livre est non-essentiel ?
Non, effectivement, il serait anormal que les jardineries puissent continuer à vendre du non-essentiel.
Lors du premier confinement, des grandes surfaces avaient tenté de laisser ouvert le rayon livres, et ont été forcées de le fermer assez rapidement, et c'est bien normal.
Il a fallu effectuer des arbitrages, basés sur certains critères, qui feront de toute façon des mécontents.
Les librairies ont pour certaines (est-ce la plupart ou au contraire quelques unes seulement) offert des livraisons à domicile pour limiter les dégats. Mais qui va privilégier ces commerces de proximité (ou ne serait-ce même qu'être au courant que ce service est offert) alors qu'il est tellement plus simple (et probablement moins cher) d'acheter sur Amazon. Je trouve cela également très dommage qu'Amazon se goinfre plus. Mais je ne l'attribuerait pas à 100% aux décisions du gouvernement, et je pense encore moins que EM a pris des mesures en se disant "Yes, Amazon va se gaver".
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7462
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

FAYARD a écrit : 30 oct. 2020 10:28 ...
Les sondages tu sais... :roll:
Moi je pense déjà à la 3eme vague, parce que les mêmes causes donnent toujours les mêmes effets et si rien ne change à la sortie du confinement et que l’équipe de bons à rien qui nous dirigent ne se sert pas des leçons du passé, bah on y retournera.
Ce confinement est encore un peu trop strict avec ce fameux kilomètre. Ce qui va conduire comme la première fois à un relâchement une fois sortie des 6 ou 8 semaines de prison...Alors qu’avec un confinement comme en Allemagne et une prolongation par un couvre feu et des mesures barrières respectées à la lettre, on arriverait peut être à voir le bout du tunnel et puis surtout un contrôle strict des frontières, pour une fois !!!! Sinon ça sert à rien on va recommencer ce scénario jusqu’à un hypothétique vaccin ou une hypothétique immunité collective...
On va peut être éviter un reconfinement au printemps et comme le virus semble un peu saisonnier, on l’évitera en été, mais on y aura droit en octobre 2021....sauf si Macron est touché par la grâce ou dégagé par le peuple...
On n'arrête pas un virus pas plus qu'on arrête une marée qui monte, les seules issues possibles :
- un vaccin.
- un médicament miracle.
- une disparition "naturelle" du virus qui viendra tôt ou tard.

Avant ça la seule action c'est d'arriver à influer sur la vitesse de propagation en essayant d'être le moins liberticide possible :
- les gestes barrières (masques, gel, ...)
- la réduction des interactions sociales
- isolation des malades

L'exercice est difficile avec des gaulois refractaires... on peut toujours penser que d'autres mesures auraient mieux fonctionner où que l'on ferait mieux.

Si l'on regarde la courbe des décès aux US, il n'y a quasiment pas eu de creux durant l'été. Le virus n'est pas si saisonnier que ça (ou en tous cas pas suffisament pour que l'on se relache totalement en période estivale).

Personne ne peut se prétendre d'être onmiscient par rapport au virus, tous les dirigeants de la planète s'en aperçoivent et sont obligés de faire de la navigation à vue :( -- en encore le délais de 2 ou 3 semaines avant une mesure et son effet n'aide franchement pas quand ça s'emballe.

T.
Fab74ch
Messages : 3301
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

Fab74ch a écrit : 30 oct. 2020 11:23
Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 11:15
Thierry *OnlineTri* a écrit : 30 oct. 2020 11:07

Pas dans tous. On ne force personne à aller se servir en supermarché non plus pour son alimentation, les commerces alimentaires restent ouverts (hors restauration sur place).

T.
Pas dans tous ? :shock:
Mais c'est comment un supermarché dans ta région ?
Allez, admettons que dans ton supermarché, on ne vend pas de croquettes pour chiens et de Sheba pour chats !
Sinon, pour revenir aux jardineries et à ton rayon animalerie, tu penses vraiment que les jardineries ne vont vendre ou ne sont autorisés qu'à vendre des grattoirs pour chats ou des laisses pour chiens ? Bah non, elles vendront aussi des tondeuses, des sécateurs, des pots de fleurs, du terreau...
Alors pourquoi pas des livres ?
Une tondeuse est-elle plus essentielle qu'un livre est non-essentiel ?
Non, effectivement, il serait anormal que les jardineries puissent continuer à vendre du non-essentiel.
Lors du premier confinement, des grandes surfaces avaient tenté de laisser ouvert le rayon livres, et ont été forcées de le fermer assez rapidement, et c'est bien normal.
Il a fallu effectuer des arbitrages, basés sur certains critères, qui feront de toute façon des mécontents.
Les librairies ont pour certaines (est-ce la plupart ou au contraire quelques unes seulement) offert des livraisons à domicile pour limiter les dégats. Mais qui va privilégier ces commerces de proximité (ou ne serait-ce même qu'être au courant que ce service est offert) alors qu'il est tellement plus simple (et probablement moins cher) d'acheter sur Amazon. Je trouve cela également très dommage qu'Amazon se goinfre plus. Mais je ne l'attribuerait pas à 100% aux décisions du gouvernement, et je pense encore moins que EM a pris des mesures en se disant "Yes, Amazon va se gaver".
En plein dans l'actu :
Bon pote : Ne plus acheter (de livres) sur Amazon
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7462
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 11:15
Thierry *OnlineTri* a écrit : 30 oct. 2020 11:07
Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 10:56

On ne peut pas acheter des croquettes ou de la bouffe pour les poissons rouges en supermarché ?
Pas dans tous. On ne force personne à aller se servir en supermarché non plus pour son alimentation, les commerces alimentaires restent ouverts (hors restauration sur place).

T.
Pas dans tous ? :shock:
Mais c'est comment un supermarché dans ta région ?
Allez, admettons que dans ton supermarché, on ne vend pas de croquettes pour chiens et de Sheba pour chats !
Sinon, pour revenir aux jardineries et à ton rayon animalerie, tu penses vraiment que les jardineries ne vont vendre ou ne sont autorisés qu'à vendre des grattoirs pour chats ou des laisses pour chiens ? Bah non, elles vendront aussi des tondeuses, des sécateurs, des pots de fleurs, du terreau...
Alors pourquoi pas des livres ?
Une tondeuse est-elle plus essentielle qu'un livre est non-essentiel ?
Bon je me plante la logique est celle de la vente des plans potagers qui a été considéré comme 1ère nécessité plus que le rayon animalerie :
https://monjardinmamaison.maison-travau ... tml#item=1

Je suis très conscient des effets de bords de toutes les fermetures qui favorise la grande distrib et la vente en ligne au détriment des "petits" commerçants. Les supermarchés qui vendent des croquettes vendent aussi des livres, de l'electroménager, des vêtements...

On a tous notre notion de 1ère nécessité on a pu le voir avec cette video virale d'une femme qui se faisait réprimander par la police car elle achetait du coca...

T.
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 10284
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Boulegan »

Fab74ch a écrit : 30 oct. 2020 11:15
Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 11:01 ET malhonnête intellectuellement en plus ou dyslexique vu que tu n'arrives pas à lire ou à comprendre.
J'ai écrit qu'Amazon allait se gaver encore plus parce que les gens allaient devoir commander leurs livres sur leur site.
TU as répondu et détourné ma phrase en écrivant "Il est évident que c'est bien ça qui a guidé toutes les décisions".
Tu saisis la nuance ou toujours pas ?
:shock: :shock:
Tu te moques de moi ou alors en dyslexie tu te poses là.
Tu as écris très exactement :
Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 09:35 Peut-être pour qu'Amazon se goinfre encore plus pendant les semaines à venir ? :arrow:
Donc non, tu n'as pas écrit "qu'Amazon allait se gaver un peu plus", tu as écrit "POUR qu'Amazon se goinfre un peu plus"
Tu saisis la nuance ou toujours pas?
Je parlais des librairies, relis un peu !! :roll:
Alors une dernière fois, non, je n'ai pas écrit que 100 % des décisions du gouvernement étaient dictées pour favoriser Amazon, Bezos ou qui que ce soit d'autre.
La décision du gouvernement de déclarer les libraires "commerces non essentielles" pénalisent les petits et favorisent les gros. Point.
C'est aussi valable dans bien d'autres domaines (musées, théâtres, cinémas) dont on ne saisit pas toujours l'arbitraire des décisions.
Factuellement, aujourd'hui, si tu veux acheter un livre, tu passes par Amazon ou dans une grandes surfaces. Et factuellement, Amazon va se gaver au détriment des petits commerçants qui, comme le dit plus haut Venner, triment sang et eaux, acculés par les charges, face aux géants de la vente en ligne.
Enfin, en quoi la vente de tabacs est essentielle alors que la santé semble être subitement l'alpha et l'oméga des grands dirigeants de ce monde ? :arrow:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 10284
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Boulegan »

Thierry *OnlineTri* a écrit : 30 oct. 2020 11:51 Bon je me plante la logique est celle de la vente des plans potagers qui a été considéré comme 1ère nécessité plus que le rayon animalerie :
https://monjardinmamaison.maison-travau ... tml#item=1
Merci pour la précision.
Les plans potagers en novembre, comment dire, on voit bien que nos gouvernants ont passé plus de temps sur les bancs de grandes écoles plutôt que dans un potager. :roll:
C'est juste un prétexte pour permettre aux animaleries d'ouvrir et en soit, ça ne me choque pas plus que ça. Ce qui m'ennuie, c'est qu'on autorise les animaleries à ouvrir et pas les librairies.
Qu'on autorise Darty et la FNAC à ouvrir alors qu'on ne peut pas aller se promener en forêt, seul ou à deux ?
C'est qu'on autorise les chasseurs à se balader tranquille en forêt à tirer à vue sous prétexte de "mission d'intérêt général" et que nous sommes, toi, moi et beaucoup d'entre nous, contraints dans un rayon de 1 km autour de notre domicile.
C'est pas cohérent, c'est tout.
On a tous notre notion de 1ère nécessité on a pu le voir avec cette video virale d'une femme qui se faisait réprimander par la police car elle achetait du coca... T.
Bien sûr et y a rien de nombriliste dans mes propos, la notion de subjectivité des premières nécessités est assez large selon que l'on soit ouvrier, chef d'entreprise, banquier, infirmière. Je ne vais pas faire un caca nerveux si je ne peux pas m'acheter 3-4 bouquins les semaines à venir.
C'est juste que pour susciter l'adhésion des Français aux mesures qui s'imposent et celles qui nous sont imposées, et pour sortir de cette crise avec un "minimum" d'impact (sanitaire, psychologique, économique, sociale, etc.), la lisibilité et la cohérence de ces mesures doit être comprises par le plus grand nombre.
Dernière modification par Boulegan le 30 oct. 2020 12:11, modifié 1 fois.
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde
Evisims
Messages : 396
Inscription : 25 oct. 2014 09:16

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Evisims »

Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 11:53 Factuellement, aujourd'hui, si tu veux acheter un livre, tu passes par Amazon ou dans une grandes surfaces.
C’est peut être ton cas... Mais je n’achète quasi jamais de livre sur Amazon ou en supermarché (je mets une exception sur Amazon car effectivement, parfois, c’est une galère monstre pour trouver un article particulier).
Si tu achètes les tiens sur Amazon ou en supermarché, ne viens pas pleurnicher après que les librairies ferment (du fait du confinement ou parce qu’elles n’ont plus de client...)
Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 11:53 Enfin, en quoi la vente de tabacs est essentielle alors que la santé semble être subitement l'alpha et l'oméga des grands dirigeants de ce monde ? :arrow:
Le problème, c’est que les consommateurs sont, pour la plupart, dépendants (même s’ils s’en défendent). Et ce n’est pas le moment de déclencher des sevrages forcés... parce que ça aussi, ça finit à l’hopital.
triplette
Messages : 5915
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 11:53
Fab74ch a écrit : 30 oct. 2020 11:15
Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 11:01 ET malhonnête intellectuellement en plus ou dyslexique vu que tu n'arrives pas à lire ou à comprendre.
J'ai écrit qu'Amazon allait se gaver encore plus parce que les gens allaient devoir commander leurs livres sur leur site.
TU as répondu et détourné ma phrase en écrivant "Il est évident que c'est bien ça qui a guidé toutes les décisions".
Tu saisis la nuance ou toujours pas ?
:shock: :shock:
Tu te moques de moi ou alors en dyslexie tu te poses là.
Tu as écris très exactement :
Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 09:35 Peut-être pour qu'Amazon se goinfre encore plus pendant les semaines à venir ? :arrow:
Donc non, tu n'as pas écrit "qu'Amazon allait se gaver un peu plus", tu as écrit "POUR qu'Amazon se goinfre un peu plus"
Tu saisis la nuance ou toujours pas?
Je parlais des librairies, relis un peu !! :roll:
Alors une dernière fois, non, je n'ai pas écrit que 100 % des décisions du gouvernement étaient dictées pour favoriser Amazon, Bezos ou qui que ce soit d'autre.
La décision du gouvernement de déclarer les libraires "commerces non essentielles" pénalisent les petits et favorisent les gros. Point.
C'est aussi valable dans bien d'autres domaines (musées, théâtres, cinémas) dont on ne saisit pas toujours l'arbitraire des décisions.
Factuellement, aujourd'hui, si tu veux acheter un livre, tu passes par Amazon ou dans une grandes surfaces. Et factuellement, Amazon va se gaver au détriment des petits commerçants qui, comme le dit plus haut Venner, triment sang et eaux, acculés par les charges, face aux géants de la vente en ligne.
Enfin, en quoi la vente de tabacs est essentielle alors que la santé semble être subitement l'alpha et l'oméga des grands dirigeants de ce monde ? :arrow:
Ce qui fait la force d'Amazon c'est l'efficacité de son modèle économique et cela devient d'autant plus vrai dans le contexte actuel. C'est comme ca que ça marche, voilà ce qui est factuel.
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
Silver0l
Messages : 7505
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 12:07 C'est juste que pour susciter l'adhésion des Français aux mesures qui s'imposent et celles qui nous sont imposées, et pour sortir de cette crise avec un "minimum" d'impact (sanitaire, psychologique, économique, sociale, etc.), la lisibilité et la cohérence de ces mesures doit être comprises par le plus grand nombre.
Mais t'inquiète pas, elles le sont.

C'est juste qu'il y a à un moment une ligne qui doit être tracée entre ce qui est permis et ce qui ne l'est pas, que cette ligne a forcément un degré d'arbitraire, en ce qu'elle essaye de faire un compromis impossible entre impact sanitaire et économique.

Où que tu la traces, tu auras toujours le lot habituel de rageux atrabilaires qui viendra gueuler: et pourquoi ci et pas ça, et pourquoi les ficus et pas les croquettes, et pourquoi les livres et pas le PQ, et pourquoi les tondeuses et pas les coiffeurs, et pourquoi la vente en distance et pas en boutique, et pourquoi 1km et pas 2km...

Quelles qu'eussent été les décisions, les mêmes les auraient de toute façon contestées, mais ce qui compte à la fin c'est qu'il y ait une règle, et que tout le monde la respecte.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Silver0l
Messages : 7505
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 12:07
Thierry *OnlineTri* a écrit : 30 oct. 2020 11:51 Bon je me plante la logique est celle de la vente des plans potagers qui a été considéré comme 1ère nécessité plus que le rayon animalerie :
https://monjardinmamaison.maison-travau ... tml#item=1
Merci pour la précision.
Les plans potagers en novembre, comment dire, on voit bien que nos gouvernants ont passé plus de temps sur les bancs de grandes écoles plutôt que dans un potager. :roll:
L'article en question fait allusion à une déclaration faite au moment du confinement de mars-avril, période idéale pour les plants potagers.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1210
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par superyoyo »

Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 11:01
Fab74ch a écrit : 30 oct. 2020 10:22
Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 10:15 C'est ce que j'ai écrit ? J'ai écrit que les décisions du seul Macron ont été prises pour favoriser Bezos ? Non !
Oui c'est exactement ce que tu as écrit, en remplaçant Bezos par Amazon :
Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 09:35 Peut-être pour qu'Amazon se goinfre encore plus pendant les semaines à venir ? :arrow:
ET malhonnête intellectuellement en plus ou dyslexique vu que tu n'arrives pas à lire ou à comprendre.
J'ai écrit qu'Amazon allait se gaver encore plus parce que les gens allaient devoir commander leurs livres sur leur site.
TU as répondu et détourné ma phrase en écrivant "Il est évident que c'est bien ça qui a guidé toutes les décisions".
Tu saisis la nuance ou toujours pas ?
Et la chloroquine a été interdite peut-être pour que big pharma se goinfre encore plus ?
Attention Boulegan, le complotisme te guette :D

#jecroive
Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1210
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par superyoyo »

Venner192 a écrit : 30 oct. 2020 11:04 Tout ce que je disais au début, suscitant des polémiques était vrai
Le taux de mortalité est vers 0,2%,, il concerne en immense majorité des plus de 80 ans et des plus jeunes déjà touchés des facteurs de comorbiditė, obésité, diabète, hyper-tension, asthme...
Alors toujours ma même interrogation, pourquoi ne pas protéger seulement ces populations à risque ?
Déjà expliqué: il y a aussi des jeunes qui meurent ou qui gardent des séquelles graves. Et certains vieux vivent avec des jeunes donc impossible de les isoler.
Quant aux fermetures de commerces, un petit commerce avec distanciation est moins propagateur des des grandes surfaces avec promiscuité.
Comment tu définis officiellement qu'est ce qu'un commerce avec distanciation ou sans distanciation ?
D'ailleurs en Allemagne, ils font le contraire de la France en fermant les supers et hypers marchés.
Où as-tu pris cette info ? Moi j'ai trouvé que les super restaient ouverts:
https://www.ouest-france.fr/sante/virus ... ls-6782325
La corruption de nos policarts font qu'on assassine le petit commerce qui crée de l'emploi et amène des recettes fiscales, pour engraisser des multinationales qui ont déjà scandaleusement des abattements fiscaux, qui délocalisent leurs sièges sociaux pour fuir le fisc et ne créé pas d'emploi !!
C'est effectivement ce qu'il se passe mais je ne crois pas à la "corruption de nos politicards", plutôt à l'idéologie libérale.
Jerome.A
Messages : 2484
Inscription : 20 nov. 2015 15:02

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Jerome.A »

En Allemange durant le 1er confinement les surfaces de plus de 800m2 ont du reste ferme, la parade a vite ete trouve en reagancant les rayons pour n'offir au public que 800m2 de surface commercial.
By failing to prepare you are preparing to fail
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 10284
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Boulegan »

Silver0l a écrit : 30 oct. 2020 12:32
Boulegan a écrit : 30 oct. 2020 12:07 C'est juste que pour susciter l'adhésion des Français aux mesures qui s'imposent et celles qui nous sont imposées, et pour sortir de cette crise avec un "minimum" d'impact (sanitaire, psychologique, économique, sociale, etc.), la lisibilité et la cohérence de ces mesures doit être comprises par le plus grand nombre.
Mais t'inquiète pas, elles le sont.

C'est juste qu'il y a à un moment une ligne qui doit être tracée entre ce qui est permis et ce qui ne l'est pas, que cette ligne a forcément un degré d'arbitraire, en ce qu'elle essaye de faire un compromis impossible entre impact sanitaire et économique.

Où que tu la traces, tu auras toujours le lot habituel de rageux atrabilaires qui viendra gueuler: et pourquoi ci et pas ça, et pourquoi les ficus et pas les croquettes, et pourquoi les livres et pas le PQ, et pourquoi les tondeuses et pas les coiffeurs, et pourquoi la vente en distance et pas en boutique, et pourquoi 1km et pas 2km...

Quelles qu'eussent été les décisions, les mêmes les auraient de toute façon contestées, mais ce qui compte à la fin c'est qu'il y ait une règle, et que tout le monde la respecte.
J'apprécie la démonstration mais le souci, c'est la dernière phrase.
Ok pour qu'il n'y ait qu'une seule règle pour tout le monde. Sauf que ce n'est pas le cas.
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde
Répondre